Que sont-ils devenus?

C’est à présent au tour de Clélia de nous raconter son parcours depuis le collège.

Bonjour !

Je m’appelle Clélia, et je suis une ancienne élève du collège Les Vallergues. Actuellement, je suis en première générale au lycée Carnot, où j’ai choisi les spécialités mathématiques, physique-chimie et SVT, et l’option européenne.

Souvenirs du collège : Je garde énormément de bons souvenirs de mes années collège, que ce soit les entrées succulentes de la cantine (je me souviens particulièrement des pizzas et des friands au fromage tout juste sortis du four), des vols en avions à l’aérodrome de Mandelieu avec l’option aéronautique (avec en prime un super babyfoot dans la salle d’accueil !), le bal de fin d’année en troisième, ou encore les professeurs passionnés et l’ensemble du personnel, qui ont toujours été très bienveillants et ont mené à bien de fantastiques projets (comme par exemple la création du Webjournal : ) ).

Passer du collège au lycée : Le passage au lycée s’est fait en ce qui me concerne, plutôt facilement, bien que la charge de travail ait beaucoup augmenté, et que le niveau soit plus difficile. En réalité, je trouve que le changement entre la seconde et la première est plus grand que celui entre la troisième et la seconde. En plus, je fais partie de la génération 2003, la première à avoir la nouvelle formule du BAC, et je vous avouerai que c’est plutôt compliqué étant donné qu’en seconde nous n’avons pas suivi les nouveaux programmes mais ceux de l’ancien BAC, et que la réforme se construit au fur et à mesure. L’emploi du temps est chargé par rapport au collège, en effet, je termine trois jours de la semaine à 18h, je n’ai souvent qu’une heure pour manger, les récréations ne durent que dix minutes… Mais sinon, le lycée présente plein d’avantages : beaucoup plus de libertés, des TP intéressants dans les matières scientifiques, des rencontres avec pleins de nouvelles personnes, des voyages scolaires (je devais normalement partir au Danemark, mais malheureusement, avec la crise sanitaire il a été annulé : ( , mais j’ai des amis qui sont partis en février à Washington, et vu les photos qu’ils nous ont montré, c’était vraiment très chouette !)… La clé pour réussir au lycée, c’est de travailler sérieusement sans relâcher ses efforts, d’autant plus qu’avec la réforme du BAC, votre capacité à travailler régulièrement compte pour le BAC avec la comptabilisation du contrôle continu, ainsi que l’ensemble des épreuves

communes. Il est également très important d’être à l’aise à l’oral, les professeurs organisent souvent des exposés pour nous entraîner car à la fin de l’année de terminale, on devra passer l’épreuve du « Grand Oral », qui a un coefficient élevé ! Enfin, lors de vos choix de spécialités, au milieu de l’année de seconde, il faudra que vous fassiez attention à choisir des matières qui vous plaisent (vous en aurez 6 heures par semaine en terminale) et dans lesquelles vous avez des bonnes notes, car l’épreuve finale de cette matière a un grand coefficient (coeff. 16 pour les deux spécialités que vous gardez en terminale) dans la moyenne totale du BAC.

Projets futurs : À l’avenir, j’aimerai devenir professeure de violoncelle, instrument que je pratique depuis mes quatre ans, et qui m’a permis de réaliser plein de projets, comme Sympho New, où chaque élève instrumentiste est à côté d’un musicien professionnel de l’orchestre de Cannes, ou encore un voyage au Costa Rica l’année dernière, avec un petit orchestre, grâce à l’association Appassionata. Toutefois, on ne sait jamais ce que l’avenir nous réserve, alors je continue de donner mon maximum au lycée, et au conservatoire.

Bon courage à tous dans vos études !

Clélia