Festival Ecrans Junior 2019

Ou comment participer au Festival de Cannes spécial jeunes!

Et oui, le Festival Ecrans Junior s’adresse à un public d’adolescents avec des thèmes les concernant de près.

Mardi 21 mai, les 4ème4 et 6 ont assisté à la projection du film  « 100 kilos d’étoiles » en présence de la réalisatrice  Mme Chambon et de l’héroïne à qui ils ont pu poser leurs questions.

Les élèves ont été surpris par le coût que représente la réalisation d’un film : environ 1 millons 700 mille euros pour celui-ci et le nombre de personnes travaillant à sa réalisation : plus d’une centaine de personnes!

La réalisatrice a expliqué qu’elle voulait à travers l’histoire de Loïs prouver à toutes les filles que le monde des sciences leur était ouvert et que être bien dans sa peau n’est pas une question de poids puisque les 4 jeunes filles ont un problème avec leur corps : l’une est en surpoids ce qui empêche son rêve de devenir astronaute, l’autre est anorexique, la 3ème est sur un fauteuil roulant et la 4ème est vite insupportée par les ondes….

Synopsis du film (Allociné) :

« Loïs, 16 ans, n’a qu’un rêve depuis toute petite : devenir spationaute… s’envoler loin de cette Terre où elle se sent si étrangère. Mais elle a beau être surdouée en maths et physique, il y a un problème : Loïs pèse 100 kilos… et pas moyen d’échapper à ce truc de famille qui lui colle à la peau. Alors que tout semble perdu, Loïs rencontre Amélie, Stannah, et Justine, trois adolescentes abîmées comme elle par la vie, prêtes à tout pour partir avec elle dans l’espace… »

 

A présent, parole aux spectateurs de 4ème …..

Ceux qui ont aimé :

Nesrine :  » Ce film est un très beau projet car il faut montrer aux adolescents qu’il ne faut pas être cruel avec les autres à cause du physique et toujours croire en ses rêves même si on souffre d’un handicap. Il est aussi bien car il n’y a pas assez de films avec des filles adolescentes ».

Daoud : « Ce film permet de dire aux personnes différentes qu’elles peuvent s’aimer et avoir une vie normale »

Eya :  » Chacun son univers,  et à chacun son corps, les 4 filles arrivent à former un groupe impressionnant. Ce film m’a fait comprendre qu’il n’y a pas que le physique qui compte. Le film n’est pas dramatique, elles ont  beaucoup d’humour. »

Et ceux qui n’ont pas aimé:

Gaëlle : « Dans ce film, on cible enfin des personnages moins photogéniques mais c’est loin d’être le premier film à parler d’une personne handicapée , anorexique ou obèse. Même pour la jeune fille avec une maladie mentale, ça n’est pas nouveau. Certains passages sont répétitifs, c’est pour cela que je n’ai pas aimé le film ».

Lila : « Je n’ai pas trop aimé ce film car je n’ai pas trouvé ça réaliste que Loïs arrive à s’enfui si facilement de l’hôpital ».

Les 4ème4 eux vont voir vendredi 24 mai à la MJC Picaud : « Joel, une enfance en Patagonie », film argentin de 2018.

Synopsis (Allociné):
« Ne pouvant pas avoir d’enfant, Cecilia et Diego, qui viennent d’emménager dans une petite ville de la Terre de Feu, attendent depuis longtemps de pouvoir adopter. L’arrivée soudaine de Joel, un garçon de 9 ans, va bouleverser leur vie et l’équilibre de la petite communauté provinciale. »