Festival Cannes séries 2020 avec les 3ème7

Ce mardi 13 octobre 2020, les 3ème 7 franchissaient le portique désinfectant de l’espace Miramar après un contrôle de la température corporelle automatique (protocoles sanitaires liés à la Covid19)…pour assister dans le cadre du Festival Cannes séries 2020 à la séance d’interviews de 3 jeunes comédiens dans le cadre du Parcours Avenir . Ce parcours permet  aux jeunes d’avoir une connaissance de divers milieux professionnels.

Trois jeunes comédien.ne.s dont les trajectoires ont été marquées par un rôle dans des séries à succès – Maxence Danet-Fauvel (Skam interdit aux – de 12 ans), Théo Fernandez (Stalk) et Lauréna Thellier (Mental) – reviennent sur leurs parcours, leur rapport à leur métier, à la notoriété et aux fans, et sur leurs projets à venir.  

Trouvez toute la programmation sur : https://canneseries.com/fr/

Nous voici donc à écouter leurs parcours, leurs ressentis et leurs expériences professionnelles (apprentissage des scénarios, des textes, comment se mettre dans la peau de son personnage, les relations avec leurs agents etc) .

Sur la photo, vous voyez  sur le grand écran: Maxence, Théo  et Loréna.

Côté « prof » :

J’ai été amusée par le témoignage de Maxence qui s’est décrit comme « le dernier de promo, j’étais à la ramasse. Tu sais, celui dont personne ne veut et pourtant j’ai décroché le rôle pour le personnage d’Elliot ». Quand il doit incarner un personnage, Maxence lui écrit une lettre comme une « profession de foi » lui disant ce qu’ils ont en commun et qu’il va tout faire pour le faire exister honnêtement.

Théo et Loréna, eux, sont  interrogés  par le présentateur pour comprendre comment ils  font avec la voix off ( une voix qu’on entend  quand ils se « parlent dans leur tête », notamment pour le personnage de Loréna qui est schizoïde et a donc un dédoublement de la personnalité).

Trois jeunes avec des personnalités très différentes, on le sent : Maxence plutôt hypersensible, Loréna « working girl » et Théo geek informatique solitaire passionné par les « animés » ayant du mal « à comprendre les codes de la société ». Un régal de les écouter et d’entrer dans des univers artistiques différents.

Voici ce que les élèves en pense :

« J’ai bien aimé Théo parce qu’il est drôle et amusant et Maxence parce qu’il est trop beau !  » (R.)

« J’ai appris ce que voulait dire « troubles schizoïdes ». Ce qui m’a surpris c’est quand Maxence a dit qu’il ne lui fallait pas beaucoup de temps pour apprendre ses textes et quand Théo a dit que son agent était comme sa mère. Je pense que le but de cette sortie était de nous montrer comment se déroulent des interviews. » (R.)

« J’ai appris qu’une journée de tournage, c’est 18 minutes de la série ou deux minutes d’un film ! » (K.)

« Ca m’a surprise qu’ils (les comédiens) s’entraînent beaucoup chez eux par exemple pour s’entraîner à être bipolaire et jouer à fond leur personnage » (V.)

« J’ai appris que les acteurs préfèrent ne regarder aucune série lorsqu’ils tournent pour ne pas être influencés »